X

17 juin 2013 [17h00] Ce matin 5 jeunes corses, dont 4 militants de la Ghjuventù Indipendentista, étaient convoqués par l’armée française pour avoir en avril dernier participés à un rassemblement de soutien aux convoqués d’avril qui eux mêmes étaient convoqués pour avoir été mobilisé…

Bref. Ne vous mobilisez pas, sinon vous serez à votre tour convoqués etc…

Pour ces broutilles, deux jeunes ont été mis en garde à vue ce matin, deux autres ont été libéré de suite, le cinquième passant son bac, sera convoqué ultérieurement. Pour ces broutilles, un des deux jeunes est poursuivi pour dégradation d’un appareil militaire dont le coût s’élève à 123,00€, le second pour « rassemblement armé » d’un opinel ayant servit à accrocher une banderole.

Résumons pour ceux qui n’ont pas suivi l’actualité en Corse :

30 assassinats par an, de la drogue en « veux tu en voilà », la spéculation immobilière, des braquages, des attaques de personnes âgées. Un quotidien à la française qui vient avec la France, ses votants et ses relais mais heureusement la police et la gendarmerie veillent au grain :

4 militants de la Ghjuventù Indipendentista interpellés, convoqués à Borgu et en procès pour occupation d’une sous préfecture et en langue Corse, fait aggravant pour la coloniale

2 militants de la Ghjuventù Indipendentista interpellés pour avoir coller des affiches sur un mur

10 personnes interpellés pour des actions politiques dont deux incarcérés avec Dossier vide et baveux.

5 militants convoqués pour avoir participé à un rassemblement de soutien, avec un objet cassé à 123€ et l’utilisation d’un opinel pour accrocher une banderole.

Visiblement Valls a mis la main sur la Camora locale, et la problématique des assassinats, de la drogue, de la mafia, et de l’argent sale est pratiquement résolu.

Povera Corsica

by @Lazezu 

« Force doit rester à la loi » en #Corse

Article du 17 juin 2013 [10h00] Il y a des cycles répressif depuis 40 ans imposé par chaque Ministre de l’Intérieur, de Ponia, à Valls, en passant par Pasqua, tous ont essayé la violence de l’Etat comme réponse aux problématiques de la Corse et des Corses.

Hier encore, après pratiquement plus de 7 mois d’occupation du terrain non stop, A Ghjuventù Indipendentista était en Balagna pour dénoncer 40 ans après leurs aînés du FLNC de 76 l’occupation illégal de la terre et le comportement colonial du Club Med, sans incidents…

Ce matin était convoqués au camps militaire de Borgu,  5 jeunes, dont 4 militants et un sympathisant du mouvement de jeune. Deux sont d’ors-et-déjà en garde à vue, pour avoir selon la coloniale, fait subir des dégradations à l’enceinte militaire. Le mouvement de jeune appelle ce soir à un rassemblement devant le camps militaire de Borgu.

REPRESSION CONTRE LA JEUNESSE CORSE

Oui mais contre celle qui revendique… uniquement. Le 27 mai dernier, 10 personnes ont été interpellée dont des militants de la structure, deux personnes ont été écrouée, Nicolas Battini, militant de la Ghjuventù Indipendentista et un autre jeune, qui n’appartient à aucune structure. Deux jours plus tot, deux jeunes afficheurs sont pris en « flag » de collage à bastia, embarqué, et interrogé pendant trois heures au commissariat puis convoqués le lundi suivant…

En avril dernier lors de l’occupation symbolique de la Sous-Préfecture par la Ghjuventù Indipendentista, 4 jeunes sont interpellés et molestés par les gardes mobiles arrivés en renfort bien avant l »occupation. Ils sont embarqués devant les journalistes que l’on empêche de travailler, passeront des heures en garde à vue pour finalement être convoqué fin juin devant un tribunal à Bastia.

A Ghjuventù Indipendentista a été crée fin des années 90 et n’a cessé de revendiquer les droits de la jeunesse et du peuple corse. Sur ce lien un petit historique de la Ghjuventù Indipendentista : Lien

 GhjuventuIndipendentistaBorgo17062013corse

LES REACTIONS

Ghjuventù Indipendentista : Aujourd’hui, lors de notre action au Club Med de Sant’Ambroghju, nous avons une nouvelle fois fait l’expérience du harcèlement répressif que l’État français nous impose. Et cette répression s’abat encore et toujours sur notre mouvement, puisque quatre de nos militants et un sympathisant sont convoqués ce lundi au camp militaire de Borgu à 8h30. Nous annonçons d’ores et déjà que nous appellerons au rassemblement pour les soutenir dans l’éventualité où ces convocations déboucheraient sur des gardes à vue. A nostra cuscenza ghjè RESISTENZA !!!

Le syndicat Ghjuventù Paolina apporte son soutien total aux jeunes de la Ghjuventù Indipendentista victimes de la répression coloniale de l’état français.

Rinnovu Naziunali s’indigne de l’acharnement repressif à l’encontre de la jeunesse corse et apporte son soutien aux jeunes gardés à vue dans le camp militaire de Borgu . Rinnovu Naziunali appelle à un rassemblement ce soir, lundi 17 juin à 19 heures devant ce camp. STRADA DIRITTA E RESISTENZA!

by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

sur Corse Matinsur Alta Frequenza, sur RCFM, Sur Corsica, Sur le Journal de la Corse,
Sur Alcudina, s
ur Corsica Infurmazione/Unità Naziunale, s
ur France 3 Corse, Sur Corse Net Info (CNI)

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)