X

Leader du PNC (Partitu di a nazione corsa), conseiller territorial de Femu a Corsica, conseiller général du canton de Porto-Vecchio, à la tête de la démarche locale Portivechju Altrimenti, Jean-Christophe Angelini se lance, donc, dans une nouvelle bataille municipale pour conquérir, lors du scrutin de mars 2014, la citadelle porto-vecchiaise. Après son premier meeting, il livre, à Corse Net Infos, sa méthode et sa stratégie, fustige le pouvoir en place, lance un appel au combat sur trois fronts et explique l’enjeu de la victoire.

– Ce 1er meeting lance-t-il le début officiel de votre campagne pour les municipales ?

– Oui. On peut parler d’une entrée en campagne. D’habitude, elle se fait par une interview, voire une conférence de presse, rarement par un meeting aussi organisé et enthousiaste. Ce qui fait que je n’osais rêver d’une entrée en campagne si dynamique et si forte ! Nous avons fait la démonstration que notre dynamique est intacte. Ce qui est né au cours des cantonales, des territoriales, des municipales passées est, aujourd’hui, beaucoup plus fort. En réunissant près de 500 personnes à 10 mois de l’élection, il y a tout lieu de penser que nous sommes en mesure de gagner, pour peu que l’ingénierie du projet et la méthode prévalent, enfin, au sein d’une opposition rassemblée.

– Vous êtes le 1er à organiser un meeting. Pourquoi si tôt ?

– Tôt ! Tout est relatif ! On peut, effectivement, considérer qu’à 10 mois du scrutin, la campagne est encore très en amont. En même temps, compte tenu du travail qu’il faut désormais accomplir, c’est le bon moment. Il nous faut élaborer et rédiger un projet, non pas à quelques-uns sur un coin de table, mais de manière partagée et ouverte et bâtir une offre politique avec une liste rajeunie, renouvelée, qui intègre des femmes et des hommes de tous horizons autour d’un objectif commun. Il faut, aussi, faire en sorte que cette campagne s’organise sur le terrain de manière très minutieuse et méthodique. Ce qui nous a conduit à ce meeting du 24 mai, c’est ce qui sépare une participation aux élections, d’une préparation de victoire d’un mouvement de conquête.

(…)

by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

 sur Corse Matin, sur Alta Frequenza, sur RCFM, Sur Corsica, Sur le Journal de la Corse,
Sur Alcudina, s
ur Corsica Infurmazione/Unità Naziunale, s
ur France 3 Corse, Sur Corse Net Info (CNI)

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)