Produit CORSU E RIBELLU

X

Invité de Cuntrastu, Didier Rey a parcouru l’actualité : retour sur la visite de ministre de l’Intérieur, débat sur la place du sport dans la société, celle de l’argent dans le sport et sur le départ du Tour de France.

Certains le présentent comme un historien, d’autres comme un footballogue. Didier Rey est avant tout un passionné. Écrivain de talent, de référence lorsqu’il s’agit de parler de sport, le maître de conférence de l’université de Corse était l’invité hier soir de Cuntrastu, émission de France 3 Corse ViaStella en partenariat avec RCFM et Corse-Matin.

La visite de Manuel Valls ? « Malheureusement, on entend les mêmes choses depuis le rapport Clémenceau de 1908. Le plus dramatique dans ses propos, c’est la tendance qu’il a à transformer la victime en coupable et à dédouaner totalement la non-action de l’État en Corse. »

Le ministre de l’Intérieur avait également déclaré lors de sa visite que« ce sont des Corses qui tuent des Corses »,après la fameuse culture de la violence. « On pourrait donc dire que l’extrémisme est enraciné dans la culture française puisqu’un jeune étudiant de Sciences-Po a été tué par des Français qui l’ont roué de coups. » Pour Didier Rey, le discours de Manuel Valls, sur la structure, rappelle le discours de Nicolas Sarkozy à Dakar.

(…)

by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

 sur Corse Matin, sur Alta Frequenza, sur RCFM, Sur Corsica, Sur le Journal de la Corse,
Sur Alcudina, s
ur Corsica Infurmazione/Unità Naziunale, s
ur France 3 Corse, Sur Corse Net Info (CNI)

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]