Produit CORSU E RIBELLU

X

Depuis le début du mois de février, date de son entrée officielle en vigueur à Bastia, 136 procédures ont été enregistrées par ce biais au commissariat ce qui représente environ un tiers des plaintes.

Commissariat de Bastia, un après-midi. Une jeune femme vient déposer plainte. Quelqu’un a, dans la nuit, crevé un pneu de sa voiture. Le rendez-vous devant le policier chargé de l’enregistrement de sa plainte est rapide. Dix minutes, pas une de plus. Et ce, grâce au dispositif de préplainte en ligne que la jeune femme a utilisé, la veille, à son domicile. « C’est un système pratique, cela va plus vite,explique-t-elle. Dans la soirée, je suis allée sur le site internet du ministère de l’Intérieur, j’ai rempli la fiche de renseignements et je l’ai renvoyée par mail. Et ce matin à 9 heures, j’ai reçu un coup de téléphone du commissariat m’indiquant qu’un rendez-vous m’était proposé le jour même à 14 h 30. »

Grâce à ce dispositif, la jeune femme a gagné du temps en évitant la file d’attente devant l’accueil de l’hôtel de police de la rue Luce-de-Casabianca. 14 h 30, elle se trouve face à Martial Espitalier, fonctionnaire de police de la direction de la sécurité publique de la Haute-Corse, qui va procéder à l’enregistrement de sa plainte. La jeune femme se réjouit de la rapidité mais aussi de « la qualité de l’accueil, de l’écoute et de la sympathie dont a fait preuve ce policier. »

(…)

by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

 sur Corse Matin, sur Alta Frequenza, sur RCFM, Sur Corsica, Sur le Journal de la Corse,
Sur Alcudina, s
ur Corsica Infurmazione/Unità Naziunale, s
ur France 3 Corse, Sur Corse Net Info (CNI)

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]