Produit CORSU E RIBELLU

X

(Alex Bertocchini – Alta Frequenza) – L’assemblée de Corse a donc donné mandat à l’Exécutif de Corse et à l’Office des transports de reprendre les négociations directement avec les compagnies maritimes sans relancer la procédure dite de l’appel d’offre.

Rappelons que le précèdent appel s’est relevé infructueux pour cause d’inadaptation de l’offre à la demande pour Corsica Ferries et pour large dépassement budgétaire pour le groupement CMN / SNCM. Une totale unanimité s’est donc dégagée vendredi après midi pour donner mandat à Paul Giacobbi et Paul Marie Bartoli de reprendre les discussions mais sur un terrain nettement balisé. Si aucune référence de montant n’a été votée, le droit est ainsi fait, on sait que la délibération adoptée précise bien que la nouvelle attribution de délégation de service public se fera au mieux des intérêts économiques de la CTC.

En clair, il y a un déficit structurel de 20 millions d’€ à l’office des transports et il faut absolument économiser ces 20 millions par an pour présenter un budget en équilibre. Si tout se passe bien l’office des transports pourrait être amené à designer un délégataire vers la fin juillet; dans le pire des cas la date du 30 septembre à été avancée. Nous sommes donc loin des 107 millions d’€ escomptés par le groupement des compagnies marseillaises et à la louche le montant final devrait avoisiner les 87 à 90 millions d’€. Ce qui satisfait pleinement Gilles Simeoni car le groupe Femu a Corsica a finalement apporté la solution qui a permis le consensus.

Ecoutez Gilles Simeoni.

(…)

by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

 sur Corse Matin, sur Alta Frequenza, sur RCFM, Sur Corsica, Sur le Journal de la Corse,
Sur Alcudina, s
ur Corsica Infurmazione/Unità Naziunale, s
ur France 3 Corse, Sur Corse Net Info (CNI)

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]