X

Le vote, par l’Assemblée de Corse, vendredi dernier, du rapport lui donnant mandat pour poursuivre, en direct avec les compagnies, les négociations concernant la future Délégation de service public (DSP) maritime a été un soulagement pour le président de l’Office des transports. Paul-Marie Bartoli a du accepter les deux amendements de Femu a Corsica qui lui imposent des contraintes financières et un calendrier. Il affirme, à Corse Net Infos, qu’il est prêt à aider au sauvetage de la SNCM, mais pas au détriment des intérêts de la Corse

– Quelle est votre réaction après le vote du rapport amendé sur la DSP ?

– D’abord, j’ai vu et entendu les représentants de la société corse à travers l’Assemblée de Corse qui ont, unanimement, approuvé le rapport qui consistait à ne pas octroyer la DSP et à prolonger les négociations en me faisant confiance.

Les deux amendements, qui ont été déposés, ont obtenu, d’entrée de jeu, l’avis favorable de l’Exécutif parce qu’ils consistent à sécuriser juridiquement la poursuite de la procédure en ne mettant pas de montant dans la délibération. Les montants sont inscrits dans le rapport qui n’a pas à être amendé puisqu’il ne fait que retracer la négociation jusqu’à aujourd’hui.

(…)

by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

 sur Corse Matin, sur Alta Frequenza, sur RCFM, Sur Corsica, Sur le Journal de la Corse,
Sur Alcudina, s
ur Corsica Infurmazione/Unità Naziunale, s
ur France 3 Corse, Sur Corse Net Info (CNI)

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)