Produit CORSU E RIBELLU

X

(Unità Naziunale publié le 16 avril à 17h56) Au cri de « liberté pour les prisonniers politiques », quelques centaines de milliers de Catalans (300.000 selon la police, 700.000 selon les organisateurs) ont manifesté ce dimanche 15 avril, pour protester contre la détention de neuf figures de l’indépendantisme accusées de « rébellion » et réclamer l’ouverture d’un dialogue politique.Six mois après les premières incarcérations, les manifestants ont empli la grande avenue Paralel. L’appel à manifester avait été lancé par une plate-forme d’associations et syndicats créée en mars pour « défendre les institutions catalanes » et « droits et libertés fondamentales ».

Jean Rossi (S.R C&C)


(Sulidarità Corsica-Catalunya) Ce dimanche à 12h, dans les rues de Barcelone, ils sont venus de toute la Catalogne pour dire NON à la répression !

750 000 personnes selon les organisateurs, et prés de 1000 autobus réquisitionnés pour l’occasion . Au-delà des chiffres certes impressionnants, on retiendra surtout une image : Celle du centre de la capitale catalane, qui s’est habillé de jaune en ce jour anniversaire.

Cela fait 6 mois , que les 2 Jordi, Jordi Sanchez président de l’association ANC, et celui d’OMNIUM , Jordi Cuixart sont détenus dans les prisons madrilènes. Deux responsables d’associations culturelles, dont le seul tort est d’avoir cru en la démocratie …

Les mots d’ordre du jour de cet impressionnant rassemblement : La liberté pour les prisonniers politiques catalans, et le retour de la démocratie dans ce pays.
Une mobilisation comme un appel aussi à l’ensemble des pays européens pour venir enfin soutenir cette lutte des plus légitimes.

A noter une nouvelle fois, l’esprit pacifique de cette mobilisation de masse, le peuple catalan un exemple en ce domaine.

A noter que cette nuit, Carles Puigement accordera une longue interview à TV3, la télévision publique catalane.
Un compte rendu vous sera proposé dés demain.



Produit CORSU E RIBELLU