Produit CORSU E RIBELLU

X

Un homme a été mis en examen pour « complicité par aide ou assistance » et incarcéré jeudi 6 juin, dans le cadre de l’enquête sur l’assassinat de Dimitri Bourgeaud, 19 ans. Le jeune homme, videur dans un établissement de nuit, avait été abattu le 25 septembre 2011 à Porticcio (Corse-du-Sud).Rémi Mattei a été mis en examen pour « complicité par aide ou assistance ». Plus d’un an et demi après les faits, c’est son ADN, prélevé sur la scène de crime, qui a permis aux enquêteurs de remonter jusqu’à lui. L’homme a été placé jeudi 6 juin sous mandat de dépôt à la maison d’Arrêt du Pontet, dans le Vaucluse.

Dans ce dossier, quatre hommes ont déjà été mis en examen et placés en détention en mars 2012 par le juge Hélène Gerhards, en charge de l’instruction. Dumè Canale (40 ans) a été mis en examen pour « complicité de meurtre en bande organisé » et Romain Salvini (22 ans) pour « meurtre en bande organisée ». Les deux hommes ont également été mis en examen pour détention d’armes de 1re et 4e catégories.

Hamza Ouerghi (20 ans) a été mis en examen pour « subornation de témoin » et Pascal Dionisi (43 ans) pour « complicité de meurtre en bande organisé ».

Le 25 septembre 2011, à 4h55 du matin, Dimitri Bourgeaud avait été tué par balles sur le parking d’un établissement de nuit à Porticcio, près d’Ajaccio. Le jeune homme, tout juste âgé de 19 ans, achevait une saison comme portier à la boîte de nuit et venait, vraisemblablement de fermer l’établissement, quand il est tombé dans un guet-apens.

 

 

corsicainfurmazione.org by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

 sur Corse Matin, sur Alta Frequenza, sur RCFM, Sur Corsica, Sur le Journal de la Corse,
Sur Alcudina, s
ur Corsica Infurmazione/Unità Naziunale, s
ur France 3 CorseSur Corse Net Info (CNI)

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]