X

Le président de l’Assemblée de Corse (CTC) et président de la Commission Violence, Dominique Bucchini, réagit, pour Corse Net Infos, aux discours tenus par le ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, avant et pendant sa visite de deux jours en Corse.

Tout en se félicitant que le développement économique soit la priorité du gouvernement dans l’île, il balaye d’un revers de main la stigmatisation des Corses et les fins de non-recevoir sur le statut de la langue et l’évolution constitutionnelle.

– En tant que président de la Commission violence, que pensez-vous des propos tenus par Manuel Valls sur la violence culturelle corse ?

– Je m’en tiens aux propos officiels tenus à la Mairie de Bastia et à l’inauguration de la caserne Paoli. Ces propos disent que la priorité en Corse est le développement économique. C’est l’évidence même devant la gravité de la crise. Le taux de chômage, que nous venons d’atteindre dans l’île, nous ne l’avons jamais atteint ! Nous sommes la région la plus précaire de France, ex-aequo avec la région PACA, et la plus inégalitaire, ex-aequo avec la région Ile de France, comme s’il y avait en Corse des Neuilly, des 8ème ou 16ème arrondissements ! Mieux : il y a quelques années, 272 personnes payaient l’ISF (Impôt sur la fortune) en Corse, elles sont, aujourd’hui 2200 ! Ce qui montre bien qu’il y a, ici, comme ailleurs, dans le système dans lequel nous vivons, une minorité de gens qui s’enrichissent, même avec les deniers publics.

(…)

corsicainfurmazione.org by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

 sur Corse Matin, sur Alta Frequenza, sur RCFM, Sur Corsica, Sur le Journal de la Corse,
Sur Alcudina, s
ur Corsica Infurmazione/Unità Naziunale, s
ur France 3 Corse, Sur Corse Net Info (CNI)

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)