Produit CORSU E RIBELLU

X

(Alex Bertocchini – Alta Frequenza) – Les groupes nationalistes de l’assemblée de Corse après ce voyage « manqué » du ministre de l’Intérieur, ont beaucoup été sollicités par les médias, de France, de Navarre et même d’ailleurs sans doute plus intéressés par le caractère « sensationnel » des communiqués du FLNC que par les problèmes réels de la Corse. En tout cas tout le monde a bien ressenti chez nous le craquement apparent qui s’est produit sur le plan politique. La rupture n’est pas consommée pour l’instant mais est-ce que cette ombre plane sur le fonctionnement de l’Assemblée de Corse? Nous avons posé cette question aux deux groupes nationalistes.

> Lingua corsa

(A redazzioni d’Alta Frequenza) – I gruppi naziunalisti di l’assemblea di Corsica dopu à issu viaghju « mancatu » di u ministru di l’Internu, sò stati assai dumandati da i media di Francia, di Navarra è ancu d’altrò forsa di più intarissati à u carattaru « sensaziunali » di i cumunicati di u FLNC cà à i prublemi veri di a Corsica. In tutti i casi tuttu u mondu hà bè risintutu ind’è noi a rumpitura accaduta à u nivellu puliticu. Quissa quì hè sempri viva par avà, ma issu sintimu pessimu hè prisenti o micca pà ciò chì tocca à u funziunamentu di l’Assemblea di Corsica? Emi postu a dumanda à i dui gruppi naziunalisti.

Écoutons Gilles Simeoni, pour Femu a Corsica.

(…)

corsicainfurmazione.org by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

 sur Corse Matin, sur Alta Frequenza, sur RCFM, Sur Corsica, Sur le Journal de la Corse,
Sur Alcudina, s
ur Corsica Infurmazione/Unità Naziunale, s
ur France 3 Corse, Sur Corse Net Info (CNI)

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]