Produit CORSU E RIBELLU

X

(Maria Lanfranchi – Alta Frequenza) – « Les maux de la Corse:  le défi économique et la lutte contre la criminalité sont les priorités » a déclaré hier matin (mardi) Manuel Valls en Préfecture de Corse à Ajaccio.

 Et de poursuivre que selon lui, il ne pense pas que « la bonne réponse, la réponse adaptée » à ces questions soit institutionnelle ou politique. Le ministre de l’Intérieur a également réaffirmé que la seule langue de la République était le français, et qu’une réforme de la Constitution était très difficile. Manuel Valls a par contre beaucoup insisté sur les moyens déployés en termes de lutte contre la délinquance organisée, avec des effectifs en croissance et des dispositifs spécifiques à venir. Première réaction à cette visite, celle du conseiller exécutif en charge du dossier langue corse, Pierre Ghionga. On l’écoute.

by @Lazezu

Revue de Presse et suite de l’article  : 

sur Corse Matin, sur Alta Frequenza sur RCFM, Sur Corsica, Sur le Journal de la Corse,
Sur Alcudina, s
ur Corsica Infurmazione/Unità Naziunale, s
ur France 3 Corse, Sur Corse Net Info (CNI)

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !