X

« Nous ne nous laisserons jamais impressionner par les menaces », a réagi le ministre, interrogé par la presse après la publication ce mardi d’un communiqué d’une branche dissente du  FLNC. Invité de Corsica Sera, Manuel Valls répond aux questions de Stéphane Usciati.Le ministre de l’Intérieur se serait sans doute bien passé des communiqués clandestins qui ont jeté une ombre sur une visite destinée à répondre à la vague d’homicides depuis le début de l’année, onze sur cette île de 310.000 habitants (contre 19 en 2012). Mais aussi à rassurer les élus et la population sur ses propos, très critiqués dans l’île, sur la violence « enracinée dans la culture » locale. Il s’en est de nouveau pris mardi à la « mafia » qui sévit en Corse, où être maire, « c’est plus difficile qu’ailleurs ». Il a révélé que « quinze personnalités » sont « protégées » par la police. Le ministre de l’Intérieur a rencontré lundi soir des élus souvent proches de la majorité: l’UMP et les élus nationalistes- les « grincheux » comme il dit sans les nommer – l’ayant boudé.

by @Lazezu

Revue de Presse et suite de l’article  : 

sur Corse Matin, sur Alta Frequenza sur RCFM, Sur Corsica, Sur le Journal de la Corse,
Sur Alcudina, s
ur Corsica Infurmazione/Unità Naziunale, s
ur France 3 CorseSur Corse Net Info (CNI)

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)