X

Sous le titre « Cacophonie ou désaveu » le collectif ds victimes du 5 Mai rappelle dans un communiqué que « lors d’une interview donnée à Corse Matin, le ministre de l’Intérieur cautionne la décision prise par les autorités du football concernant la non-sacralisation du 5 mai.

Il convient de préciser que M. Valls ne connaît visiblement pas le dossier et n’a jamais pris l’initiative de rencontrer le Collectif des Victimes. »

« M. Valls, les politiques ne sont-ils pas « censés » écouter les citoyens plutôt que de se soumettre aux seuls lobbies et dans ce dossier au lobby du foot fric ? » Pour le Collectif « le Ministre de l’Intérieur se place du côté des instances du football, alors même que le président Hollande, lors de la campagne présidentielle, apportait son soutien à la demande de sacralisation, soutien réaffirmé par Mme Fourneyron, Ministre des Sports (« je pense également que le souvenir de cette tragédie justifie que la date anniversaire du 5 mai soit sacralisée à l’échelle nationale »). Et de rappeler :  » Nous n’avons de cesse, depuis des années, de rappeler, que les responsabilités dans cette tragédie sont multiples (autorités politiques, administratives, sportives locales et nationales). » Le collectif souligne que les  » victimes et leurs familles ont besoin, comme l’a dit le Dr Richard Rechtman (éminent spécialiste des traumatismes psychiques post-catastrophe), « d’une reconnaissance nationale à travers la prise en compte de la revendication de ne plus jouer, un 5 mai, de compétions officielles de football ». François Mitterrand, Président de la République, l’avait promis au lendemain du drame. Ne pas vouloir entendre et comprendre cette demande, c’est une façon, pour les autorités concernées, de se dédouaner, encore et toujours, de toutes formes de culpabilité dans cette tragédie Nous rappelons, à nouveau, que lors des réunions du comité de réflexion mis en place par la Fédération Française de Football, les représentants du Collectif avaient associé, à leur demande de sacralisation, l’organisation de manifestations annuelles de sensibilisation aux valeurs que doivent portées les activités sportives en général et le football en particulier. Il n’en a pas été tenu compte… Nous en appelons, maintenant, à « l’arbitrage » du Président de la République qui nous avait exprimé son soutien lors d’une rencontre à Bastia pendant la campagne des présidentielles.  » François Hollande (décembre 2012): « Rien ne se construit dans la dissimulation, dans l’oubli, encore moins dans le déni ».

by @Lazezu

Revue de Presse et suite de l’article  : 

sur Corse Matin, sur Alta Frequenza sur RCFM, Sur Corsica, Sur le Journal de la Corse,
Sur Alcudina, s
ur Corsica Infurmazione/Unità Naziunale, s
ur France 3 Corse, Sur Corse Net Info (CNI)

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)