Produit CORSU E RIBELLU

X

Le mouvement nationaliste modéré d’opposition municipale, Inseme per Bastia, a fêté ses 5 ans d’existence, samedi, à Lupinu. Un anniversaire qui, au-delà des festivités de circonstance, a pris la forme d’une entrée en campagne à 10 mois du prochain scrutin municipal.

Son leader, Gilles Simeoni, a, dans un discours de combat, lancé un appel à la mobilisation générale pour faire tomber la citadelle Zuccarelliste. Fustigeant, à la fois, le bilan du maire sortant et le système en place, il a réaffirmé sa volonté d’incarner le changement et de changer les choses en profondeur. Gilles Simeoni, leader d’Inseme per Bastia.Ce n’était pas un meeting politique, juste un anniversaire en forme de nouveau point de départ. Ce n’était pas un discours politique, juste un bilan et des mises au point. Et pourtant…

La célébration des 5 ans de la démarche municipale des Nationalistes modérés d’Inseme per Bastia et le discours de son leader, Gilles Simeoni, marquent bien l’entrée en lice sur le champ de bataille électoral bastiais où un certain nombre de candidats, à droite et à gauche, déclarés ou pas, s’active déjà, surtout, contre leur propre camp. Même si les escarmouches entre majorité municipale et opposition nationaliste se multiplient et s’intensifient, déjà, depuis quelques temps. Et même si, en prévision du duel attendu du 2nd tour, le combat devient de plus en plus frontal entre le successeur désigné du maire sortant et le leader de l’opposition.

(…)

by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

sur Corse Matin, sur Alta Frequenza, sur RCFM, Sur Corsica, Sur le Journal de la Corse,
Sur Alcudina, s
ur Corsica Infurmazione/Unità Naziunale, s
ur France 3 Corse, Sur Corse Net Info (CNI)

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]