X

Dans la nuit du 9 au 10 mars dernier, l’entreprise de BTP de Jean-Jacques Ceccaldi et Gigi Casabianca, Aïtone TP, était la proie d’un incendie criminel. Une exaction très mal vécue dans la région où le couple est apprécié de tous.

Privé de leur outil de travail, Jean-Jacques Ceccaldi et Gigi Casabianca recevaient de très nombreux soutiens. Courageusement le couple dénonçait publiquement les menaces et les pressions dont ils ont fait l’objet. A leurs côtés, sous le vocable Aïtone 2013, un collectif s’est mis en place.

C’est ce collectif qui organise samedi, un rassemblement de soutien à Evisa. Il s’agit, bien sûr de soutenir le couple mais aussi « tous ceux qui ont subi ou qui subissent les mêmes actes crapuleux ».Et aussi de dénoncer les « agissements de ceux qui veulent prospérer sur le travail d’autrui ».Et enfin de réfléchir à la création d’un collectif pour « peser sur ceux qui ont la responsabilité de traduire en actes concrets ce qu’on appelle l’état de droit ». Le rassemblement est prévu sur le terre-plein du hangar de l’entreprise à l’entrée du village en venant de Verghju, près de l’hôtel Scopa Rossa.

Après une brève présentation de la démarche initiée par les signataires de l’appel « Non c’è pace tra gli ulivi », la parole sera donnée au public au cours d’une table ronde animée par Florence Antomarchi et Marie-Josée Bellagamba. Les organisateurs souhaitent que s’expriment tous ceux que l’on n’a pas l’habitude d’entendre et qui ne veulent plus subir sans réagir.

adresse : [email protected].

Les signataires : Jean-Claude Acquaviva, compositeur, Marie-Jo Bellagamba, avocat, Dominique Bianconi, enseignante, Jean-Baptiste Calendini, universitaire, Thierry Casanova, directeur du centre d’économie rurale, Bianca Fazi, médecin, Jean-Pierre Orliac, enseignant, Marcel

(…)

by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

sur Corse Matin, sur Alta Frequenza, sur RCFM, Sur Corsica, Sur le Journal de la Corse,
Sur Alcudina, s
ur Corsica Infurmazione/Unità Naziunale, s
ur France 3 Corse, Sur Corse Net Info (CNI)

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !

Un jour de plus et les prisonniers politiques n’ont toujours pas été libérés, ni rapprochés d’ailleurs

[countup date=1996/04/16] [timer] [before]![/countup]

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)