Produit CORSU E RIBELLU

X

Alors qu’un onzième assassinat depuis le début de l’année a été perpétré vendredi dernier, le ministre de l’Intérieur effectue une visite de deux jours sur l’île, lundi et mardi prochains. «La violence est enracinée dans la culture corse.»

La phrase, prononcée début mai par Manuel Valls après l’assassinat de Jean-Luc Chiappini, président du Parc naturel régional de Corse, n’avait pas manqué de provoquer de vives réactions.

Mais, de violence, il devrait en être grandement question lors de la visite de deux jours que le ministre de l’Intérieur s’apprête à effectuer, lundi et mardi prochains, sur «l’île de Beauté».

Jeudi dernier, et pour la deuxième soirée consécutive, des affrontements ont eu lieu à Bastia entre militants nationalistes et forces de l’ordre. 21 policiers et gendarmes ont été blessés, ainsi qu’un journaliste de France3Corse par un tir venant du camps des forces de l’ordre

.Au-delà des questions de sécurité, le ministre va aussi évoquer le Plan exceptionnel d’investissement. Chargé d’aider la Corse à «surmonter les handicaps naturels que constituent son relief et son insularité», il entre désormais dans sa troisième phase. Une enveloppe de 535 millions d’euros pour la période 2014-2016 devrait être dégagée afin de financer infrastructures et services collectifs.

(…)

by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

sur Corse Matin, sur Alta Frequenza, sur RCFM, Sur Corsica, Sur le Journal de la Corse,
Sur Alcudina, s
ur Corsica Infurmazione/Unità Naziunale, s
ur France 3 CorseSur Corse Net Info (CNI)

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !

Un jour de plus et les prisonniers politiques n’ont toujours pas été libérés, ni rapprochés d’ailleurs

[countup date=1996/04/16] [timer] [before]![/countup]