Produit CORSU E RIBELLU

X

L’avocat Georges Kiejman a annoncé  jeudi 23 mai qu’un faussaire avait utilisé son en-tête professionnelle dans un courrier à l’Elysée dans lequel était recommandé de vendre la Corse « afin de limiter le déficit budgétaire« .

« Me Georges Kiejman a été informé que sur son papier à en-tête professionnel, une prétendue lettre au président de la République avait été adressée à celui-ci pour lui suggérer de vendre le territoire corse afin de limiter le déficit budgétaire« , a indiqué son cabinet. Me Kiejman a précisé qu’il envisageait de porter plainte vendredi 24 mai après cette « mauvaise plaisanterie« . « 

Presse

« Dans la conjoncture actuelle, un tel événement s’ajoute à la longue liste de déclarations sur la Corse et les Corses que l’ont peu lire ou entendre dans les médias ou ailleurs depuis des semaines pour ne pas dire des mois.

La Corse souffre trop des clichés et des critiques. Hommes politiques, éditorialistes ou écrivains n’ont jamais cessé d’attaquer l’île-de-Beauté et ses habitants. Le Corse ? Un fainéant, un croqueur de subventions, un bandit de grand chemin, un terroriste génétiquement assassin et dont le chromosome est très contagieux, consanguins ?

Dans les années 80/90, ils étaient appelés plumitif et pouvaient selon les cas, avoir un paquet surprise, ou bien se prendre une rafale de vent en façade…  Mais ça c’était avant, et très peu démocratique… Maintenant les scribouillards et autres vomitifs sur la Corse ont droit à un commentaire sur Facebook ou twitter,  la démocratie avance, non?  » by @Lazezu 

Revue de Presse et/ou suite de l’article  : 

sur Corse Matin, sur Alta Frequenza, sur RCFM, Sur Corsica, Sur le Journal de la Corse,
Sur Alcudina, s
ur Corsica Infurmazione/Unità Naziunales
ur France 3 CorseSur Corse Net Info (CNI)

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux, des blogs politiques