Produit CORSU E RIBELLU

X

(Alex Bertocchini – Alta Frequenza) – Suite et fin, pour l’instant, car le débat ne fait que commencer, sur le vote qualifié d’historique vendredi dernier par l’assemblée de Corse. 36 conseillers territoriaux, rappelons le, se sont prononcés en faveur de ce texte qui restera certainement comme fondateur dans la lutte longue et difficile pour la sauvegarde de la langue corse.

Honneur aux conseillers de l’Assemblée de Corse qui ont eu le courage politique d’affronter un texte qu’ils ne partagent pas. Les électeurs certainement jugeront les autres, ceux qui n’ont même pas eu ce courage de faire valoir leurs idées en venant les défendre devant l’assemblée, donc devant le peuple. Honneur donc à François Tatti et à Jean-Jacques Panunzi qui, par la contradiction apportée, ont certainement enrichi le débat. Marie Antoinette Santoni Brunelli a certainement adopté une position encore plus courageuse car elle s’est mise volontairement en rupture avec sa famille politique. Le groupe de Simon Renucci a été très actif dans ce débat difficile, au vu notamment du nombre d’amendements cosignés et âprement élaborés avec d’autres groupes. Ecoutez Jean-Baptiste Luccioni, président du groupe Corse Social Démocrate.

(…)

Corsicainfurmazione.org by @Lazezu 

Revue de Presse et/ou suite de l’article  : 

sur Corse Matin, sur Alta Frequenza, sur RCFM, Sur Corsica, Sur le Journal de la Corse,
Sur Alcudina, s
ur Corsica Infurmazione/Unità Naziunale, s
ur France 3 Corse, Sur Corse Net Info (CNI)

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux, des blogs politiques