X

Monsieur le directeur,

Vous avez publié dans votre journal le 8 mai dernier un article intitulé « 8 mai 1769. La Défaite de Paoli à Ponte Novu livre la Corse à la France. Le début des emmerdes… » signé FRÉDÉRIC LEWINO et GWENDOLINE DOS SANTOS. Permettez-moi de vous demander, en ma qualité d’historien et au nom d’un peuple insulté, de publier cette lettre en guise de droit de réponse.

Depuis la chute du Second Empire, les attaques corsophobes sont légions et nous sommes habitués à être insultés, mis en accusation collectivement et bafoués. Clémenceau, déjà, voulait « rendre la Corse à l’Italie pour le franc symbolique ». Un journal de votre standing aurait pu se passer de participer à cette corsophobie ambiante.

Ecrit dans un français très moyen et très grossier, cet article, peu en rapport avec le niveau habituel de votre journal, initie un style nouveau celui du révisionnisme. Vos pseudos journalistes ont refait la bataille de Ponte Novu en faisant passer les patriotes corses pour des lâches. Il y avait pourtant d’autres choses à dire sur cette bataille qui a marqué la fin de la première démocratie de type moderne en Europe et l’arrivée en Corse de la France de l’Ancien Régime…

AntoliniJeanPhilippeCorsicaLiberaNous aurions pu, nous aussi, chercher dans l’Histoire de France quelques défaites – il ne doit pas exister beaucoup de peuples qui n’en ont jamais connu – pour décrire la manière dont des troupes françaises ont battu en retraite avec, certainement, des détails passionnants. Mais, contentons nous de rester sur le même terrain et à la même époque et, laissons la parole au général de Narbonne qui commandait les renforts français venus attaquer les troupes de Paoli qui encerclaient le colonel De Ludre à Borgu en octobre 1768 : « C’est la première fois que j’ai tourné le dos à l’ennemi ». Ce fut une défaite honteuse pour l’une des plus puissantes armées du monde face à des paysans corses mobilisés pour défendre leur patrie en danger. Paoli reçut à sa table les officiers français défaits et libéra tous les prisonniers, s’assurant qu’il pourrait trouver des vivres au prix du marché, pour rentrer chez eux. Pendant ce temps là, le Roi de France entassait les soldats corses dans les souterrains de la Grosse Tour de Toulon.

Alors oui, monsieur le directeur, nous avons perdu la bataille de Ponte Novu et ce fut selon vos pseudo journalistes « le début des emmerdes » pour la France, mais l’Europe qui dans les semaines suivantes honorait Paoli sur son passage, et plus tard les révolutionnaires français en 1790 ne s’y étaient pas trompés, son œuvre est immense, il est un précurseur dans ce siècle des Lumières, lui qui a mis en place la Démocratie à une époque ou Robespierre n’osait y penser ! Voltaire qui vantait le courage des Corses à Ponte Novu doit se retourner dans sa tombe en lisant votre journal…

Monsieur le directeur, je vous invite à plus de modération et surtout à respecter les peuples, tous les peuples, surtout ceux qui perdent des batailles les armes à la main, car la Corse n’a de leçon de courage à recevoir de personne, surtout pas en cette année 2013. Je vous rappelle qu’il y a 70 ans, pendant que le gouvernement de Vichy, au garde-à-vous devant les Allemands, organisait les convois pour Dachau et Auschwitz avec la collaboration de nombreux français, la résistance corse déclarait l’insurrection et faisait de la Corse le premier département d’Europe à se libérer du joug fasciste et nazi !

Je vous remercie par avance, monsieur le directeur, de publier mon droit de réponse et je vous prie de croire en l’expression de ma considération.

Ghjuvan Filippu ANTOLINI, docteur en Science Humaines et militant culturel corse.

(…)

Corsicainfurmazione.org by @Lazezu 

Revue de Presse et/ou suite de l’article  : 

sur Corse Matin, sur Alta Frequenza, sur RCFM, Sur Corsica, Sur le Journal de la Corse,
Sur Alcudina, s
ur Corsica Infurmazione/Unità Naziunale, s
ur France 3 Corse, Sur Corse Net Info (CNI)

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux, des blogs politiques

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)