Produit CORSU E RIBELLU

X

La promesse faite par Nicolas Sarkozy d’un moratoire sur les fermetures de classes à la rentrée 2012 est une bonne nouvelle pour les écoles, les enseignants, les enfants et les familles. Car le Président a reconnu que les suppressions de postes entraînent des difficultés insurmontables pour les établissements. Pour autant, il n’annonce rien de nature à montrer qu’il a entendu la mobilisation des enseignants et des parents d’élèves du primaire comme du secondaire, qui s’alarment du démantèlement de l’éducation nationale mis en œuvre avec acharnement depuis 2007.

.

This content is restricted to site members.

Contenu réservé aux membres

Produit CORSU E RIBELLU