#Corse – « Le septuagénaire ouvre le feu sur le légionnaire qui venait d’agresser son épouse »

Ce jeudi 16 mai , un militaire espagnol de 35 ans a été atteint d’une balle à la tête en Haute-Corse, près de Calvi. Un septuagénaire aurait ouvert le feu sur le soldat qui venait d’agresser son épouse. Ce dernier a été placé en garde à vue. 

 Le villageois, chez lequel la victime avait déjà effectué de petits travaux, aurait ouvert le feu sur le légionnaire qui venait d’agresser son épouse. Il a ensuite appelé les gendarmes qui l’ont interpellé et placé en garde à vue.

L’enquête a été confiée à la gendarmerie. Le commandement du 2e REP n’a fait aucun commentaire. Unité d’élite de l’Armée de terre, stationnée en Corse depuis 1967, le 2e REP, qui compte un millier d’hommes, a été récemment engagé dans le conflit du Mali.

(Julien Pernici – Alta Frequenza) – Dans la nuit de mercredi à jeudi, un légionnaire de nationalité espagnole, Hector Ricobaldi Cabrera, âgé de 27 ans et faisant partie du 2ème REP de Calvi, a été grièvement blessé à la tête par un tir d’arme de poing à Lumio. Celui-ci s’était introduit dans le domicile d’un habitant de la commune, âgé de 75 ans, vers minuit. Après avoir constaté que la porte de son garage était ouverte, celui-ci a rejoint sa femme dans sa maison, et en ouvrant une porte pour inspecter les lieux, le légionnaire a surgi de cette porte et a asséné un coup de boule de pétanque à la femme du propriétaire, celui-ci ayant répliqué d’un tir d’arme de poing à la tête. Ce même propriétaire a immédiatement prévenu la gendarmerie, a reconnu les faits, et est actuellement en garde à vue. Le légionnaire voit quant à lui son pronostic vital toujours engagé, alors qu’une information judiciaire devrait être ouverte sous peu. On écoute Dominique Alzeari, procureur de la République de Bastia.

corsematin.com Le septuagénaire, qui dans la nuit de mercredi à jeudi à Lumio a blessé d’une balle à la tête un homme encagoulé qui venait d’agresser son épouse à leur domicile, a été mis en examen pour « infraction à la législation sur les armes » (il détenait illégalement chez lui plusieurs armes dont celle qu’il a utilisé). Il n’est donc pas poursuivi pour « tentative d’homicide ». Alors que l’enquête de flagrance portait également au départ sur cette qualification, la justice a donc, finalement, retenu la légitime défense. Elie Balestrini a reconnu avoir tiré avec un pistolet de calibre 7,65 sur cet homme, par ailleurs légionnaire au 2e REP, mais en réaction après que celui-ci, surpris en pleine nuit dans le garage de son domicile, eut frappé son épouse à l’épaule avec une boule de pétanque.

NewGIF

Vendredi 17 mai sur France3Corse, le juge bastiais a retenu la légitime défense, contre l’avis du parquet. La veille le procureur avait assuré que c’était la tentative d’homicide qui serait retenue à l’encontre de celui qui a tiré sur le légionnaire, le propriétaire de la villa dans laquelle il s’était introduit. Le propriétaire de la maison a été mis en examen aujourd’hui pour « détention d’armes ». En effet, de nombreuses armes de poing ont été découvertes à son domicile, toutes illégalement. Mais il ne sera pas mis en en examen pour « tentative d’homicide » comme l’avait assuré le procureur hier. C’est finalement la légitime défense qui a été retenue par le juge

(…)

« Entrer par effraction, « armé », frapper la femme et se prendre une balle dans la tête » Et l’enquête doit déterminer si c’est une légitime défense ?  by @Lazezu

Revue de Presse et/ou suite de l’article  : 

sur Corse Matinsur Alta Frequenzasur RCFMSur Corsica, Sur le Journal de la Corse,
Sur Alcudina, s
ur Corsica Infurmazione/Unità Naziunale, s
ur France 3 CorseSur Corse Net Info (CNI)

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux, des blogs politiques

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: