Après l’assassinat de Jean-Luc Chiappini, quel avenir pour le Parc Naturel Régional de #Corse ?

Notre dossier « Tempi d’Oghje » est consacré au PNRC. Trois semaines après l’assassinat de son président, son successeur par intérim, Jacques Costa, assure qu’il n’y aura pas de révolution. Plusieurs dossiers sont en cours, en particulier la Charte du Parc.

Jacques Costa, maire de Moltifao et conseiller général, était l’un des vice-présidents du parc. Il est à présent son président par intérim. Une mission qui s’est imposée dans la brutalité de l’assassinat de Jean-Luc Chiappini. Un choc sans précédent dans l’histoire d’un parc.

D’après Jacques Costa, il ne sera pas nommé de président dans l’immédiat. Il assurera la période de transition, peut-être même jusqu’aux Municipales de 2014. « On ne vas pas tout révolutionner » précise-t-il.

Tout changer, cela paraîtrait dans tous les cas difficile. C’est que le parc a un fonctionnement complexe. En de nombreux points, le Parc Naturel Régional de la Corse se démarque de la norme. Il est certes l’un des plus grands de France par l’étendue… Mais il est aussi un des moins peuplés.

Il est celui qui fait travailler le plus d’employés : 110 agents alors que la moyenne nationale est de 40. Enfin, son budget de fonctionnement annuel est de 7 millions d’euros, quand celui de la moyenne nationale est de 4 millions d’euros.

(…)

Corsicainfurmazione.org by @Lazezu

Revue de Presse et/ou suite de l’article  : 

sur Corse Matin, sur Alta Frequenza, sur RCFM, Sur Corsica, Sur le Journal de la Corse,
Sur Alcudina, s
ur Corsica Infurmazione/Unità Naziunale, s
ur France 3 CorseSur Corse Net Info (CNI)

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux, des blogs politiques

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: