X

Plusieurs personnes ont participé hier mercredi 8 mai aux commémorations de la bataille de Ponte Novu. Cette année, elles se sont déroulées sur fond de polémique autour d’un article plus que caustique publié par l’hebdomadaire « Le Point ». « 8 mai 1769. La défaite de Paoli à Ponte Novu livre la Corse à la France.

Le début des emmerdes… » une titre choc, qui donne le ton de l’article qui suit. Il s’agit de la rubrique « C’est arrivé aujourd’hui » du 8 mai. Le premier chapitre n’est pas mal non plus : « On connaît le Corse poseur de bombes, le Corse incendiaire, le Corse gabelou, le Corse fatigué, le Corse chanteur a cappella, le Corse truand, le Corse « si tu touches à ma soeur, t’est mort ! ». Mais peu le Corse « sauve-qui-peut ». Pour cela, il faut remonter au 8 mai 1769, le jour de la bataille de Ponte Novu qui vit le massacre de centaines de Corses par l’armée de Louis XV.  » « Ces nationalistes de la première heure ne combattent pas encore la tête dans une cagoule, mais l’arme au poing à visage découvert. Remarquez, cela ne leur réussit pas tant que ça : ce jour-là, non seulement le fier Corse prend ses jambes à son cou devant la mitraille ennemie, mais il se fait massacrer par ses alliés prussiens ayant reçu l’ordre de Paoli d’empêcher quiconque d’emprunter le pont de Ponte Novu. Cette terrible défaite livre la Corse à la France. » Pas très flatteur comme portrait. Il faut dire que cette rubrique du Point est une sorte de billet dur sur fond d’Histoire « revisitée ». Le style est toujours piquant et provocateur, quel que soit le thème.

Un symbole comme la bataille de Ponte Novu était tout désigné pour être titillé par des plumes acerbes. L’Histoire retiendra-t-elle l’article du Point… ou lui préférera-t-elle d’autres mots, ceux de Voltaire par exemple, dans son « Précis du Siècle de Louis XV » ? L’écrivain des Lumières y salue « l’arme principale des Corses » lors de cette bataille, leur courage. Il n »empêche que l’article a suscité de vives réactions sur l’île hier. Après les propos de Manuel Valls sur la violence en Corse, et les sanctions infligées à l’AC Ajaccio et au SC Bastia, on avait de quoi disserter ces derniers jours.

corsicaInfurmazione by @Lazezu

Revue de Presse et suite de l’article  : 

sur Corse Matin, sur Alta Frequenza, sur RCFM, Sur Corsica, Sur le Journal de la Corse, Sur Alcudina, sur Corsica Infurmazione/Unità Naziunale, sur France 3 CorseSur Corse Net Info (CNI)

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]
Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)