Signature du dernier avenant du contrat urbain de cohésion sociale d’Ajaccio

(Michaël Andreani – Alta Frequenza) – Le préfet de Corse, Patrick Strzoda, et le maire d’Ajaccio, Simon Renucci, ont signé ce lundi le dernier avenant du contrat urbain de cohésion sociale d’Ajaccio, aussi appelé CUCS, considéré comme le dispositif centrale de la politique de la ville.

Ce contrat, signé en 2007 pour 3 ans et prolongé par des avenants successifs jusqu’en décembre 2013, permet de dégager des crédits de la ville et de l’Etat pour soutenir des actions d’insertion sociale et professionnelle dans les zones urbaines en difficulté, afin de réduire les inégalités entre les territoires. Le CUCS d’Ajaccio est destiné à près de 19 000 habitants résidants dans plusieurs quartiers prioritaires : Cannes-Salines et Jardins de l’Empereur, Saint-Jean/Loretto, Pietralba/Budiccione/A Mandarina, puis Vazziu, Mezavia et le secteur Citadelle/Viletta.

Avec une participation de la ville à hauteur de plus de 775 000 euros, et de 490 000 euros de l’Etat, ce contrat permet de financer plus de 70 actions. Un dernier avenant qui précède et prépare la mise en place de la réforme de la politique de la ville ; un projet de loi est d’ailleurs attendu cet été. Ecoutez le préfet de Corse, Patrick Strzoda.

corsicaInfurmazione by @Lazezu

Revue de Presse et suite de l’article  : 

Sur le Journal de la Corse, Sur Alcudina, sur Corsica Infurmazione/Unità Naziunale, sur France 3 Corse, Sur Corse Net Info (CNI), sur Corse Matin, sur Alta Frequenza, sur RCFM

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale] Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: