Produit CORSU E RIBELLU

X

Désormais implantée à Nice, l’antenne de l’Inspection générale de la police nationale aura en charge les enquêtes dans les départements des Alpes-Maritimes, du Var et de l’île.

La police des polices s’installe à Nice à la rentrée prochaine. Une antenne de la délégation interrégionale de Marseille de l’inspection générale de la police nationale (IGPN) est en effet créée dans la capitale azuréenne. En charge des enquêtes administratives et judiciaires concernant les policiers des Alpes-Maritimes, du Var et de la Corse, cette antenne sera opérationnelle à la rentrée de septembre indique la direction générale de la police nationale (DGPN) qui précise qu’elle est toujours à la recherche d’une implantation sur Nice. Elle pourrait s’installer au commissariat Auvare mais rien n’est acté pour l’instant.

L’IGS disparaît

Un appel à candidatures a été lancé pour constituer l’équipe d’enquêteurs – environ dix – qui sera dirigée par un commissaire divisionnaire. Les audits internes, contrôles et autres missions de pilotage et de conseils de l’IGPN continueront à être effectués par le service parisien. Pourquoi une antenne de la police des polices à Nice ? Y a-t-il tant d’enquêtes que ça sur la Côte d’Azur pour les « bœufs carottes » surnommés ainsi pour leur (légendaire ?) propension à faire mijoter leurs collègues ? Non, absolument pas répond la DGPN.

corsicaInfurmazione by @Lazezu

Revue de Presse et suite de l’article  : 

Sur Corsica, Sur le Journal de la Corse, Sur Alcudina, sur Corsica Infurmazione/Unità Naziunale, sur France 3 Corse, Sur Corse Net Info (CNI), sur Corse Matin, sur Alta Frequenza, sur RCFM

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]
Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !