Produit CORSU E RIBELLU

X

(Unità Naziunale – Publié le 11 avril 2018 à 18h33) Selon le communiqué de Presse de Gilles Simeoni, une fonctionnaire de la CDC a été la cible de bombages « injurieux » inscrits sur la façade d’un des immeubles de la Collectivité de Corse.


Le communiqué du Président de l’Exécutif :

« Des bombages injurieux à l’encontre d’une fonctionnaire de la Collectivité de Corse ont été inscrits sur la façade d’un immeuble de l’institution. Ces procédés sont inacceptables. Le Président et l’ensemble du Conseil exécutif de Corse sont et seront aux côtés des personnels de la Collectivité de Corse, à chaque fois qu’ils seront injustement attaqués ou mis en cause. Nous exprimons à la fonctionnaire visée par ces bombages notre confiance et notre solidarité, et assurons sa famille et ses proches de notre soutien ».


Le communiqué de l’intersyndicale :

L’ensemble des organisations syndicales de la Collectivité de Corse condamne avec vigueur les propos injurieux et intolérable récemment bombés sur la façade de certains locaux de la Collectivité à l’encontre d’un de nos agents. Les organisations syndicales tiennent donc à apporter leur plus grand soutien à la fonctionnaire stigmatisée et à sa famille et à souligner la lâcheté de ce type d’actions. Nous n’accepterons jamais de telles pratiques à l’encontre des agents de notre Collectivité.

L’intersyndicale STC, CFDT, CGT, FO, SNT


Nous tenons à exprimer notre désaccord avec l’acte intolérable qui a été commis envers une fonctionnaire de Collectivité de Corse et ainsi lui attester toute notre solidarité

FEMU A CORSICA