Produit CORSU E RIBELLU

X

Camille de Rocca Serra a appellé l’attention de Monsieur le Ministre du Travail, de l’Emploi et de la Santé sur la nécessité de prise en charge de la méthode A.B.A par la sécurité sociale. En effet, la méthode A.B.A (« applied behavior analysis » ou « analyse appliquée du comportement ») permet aux enfants autistes et à ceux présentant un T.E.D ( trouble envahissant du développement) de développer, dans un cadre particulièrement structuré, les mêmes compétences que les autres enfants acquièrent naturellement.

Cette méthode, préconisée au niveau international, comprend un programme de techniques de modifications du comportement qui s’avère particulièrement efficace, en témoignent les récents rapports de l’INSERM.

L’enfant doit être pris en charge dès l’âge de 4 ans afin que les résultats soient les plus rapides possibles et les spécialistes constatent à cet âge une évolution spectaculaire de l’enfant : développement du langage, apprentissage de la lecture, etc. Même s’il existe certains I.M.E ( Instituts Médico-Educatifs) en France où est dispensée cette méthode, celle-ci a un coût très élevé que les familles ne peuvent supporter seules.

Ainsi, en France, l’A.B.A. n’est pas reconnue par la Sécurité sociale. Par contre, aux Pays-Bas ou au Canada (Ontario), cette approche est financée par l’Etat. Aussi, le Monsieur le Député a demandé au Ministre du Travail, de l’Emploi et de la Santé quelles étaient les mesures envisagées par le gouvernement pour permettre une reconnaissance de la méthode A.B.A afin de soutenir l’espoir des familles et d’offrir à nos enfants une vie d’adulte la plus autonome possible.

Camille de Rocca Serra