Produit CORSU E RIBELLU

X

Mitterrand avait lancé « On ne jouera plus au foot le 5 Mai ».  Samedi le Président de la LFP Thiriez (pas de monsieur) menace l’OM et LABRUNE pour faire retirer les maillots aux joueurs avec l’inscription  » Non aux matches le 5 mai »-

Aujourd’hui Nicolas Penneteau et Jean Louis Leca de Valencienne porteront ce maillot, mais pas certain que l’on respecte 1 minute de silence à Paris ce soir. Pour Thiriez les 18 morts et 2357 blessés ne méritent pas la sacralisation de cette date. C’est inqualifiable. Nous tous , montrons notre humanité, face à des irresponsables. In memoria 5-5-92 ùn ci scurderemu mai – Lauda, Didier, Josepha vous n’êtes pas seuls.. (Sporting Club di a Corsica)

(Julien Pernici – Alta Frequenza) – Ce dimanche, plusieurs centaines de personnes se sont recueillies autour de la stèle du souvenir de la catastrophe de Furiani vingt-et-un ans jour pour jour après celle-ci. Pour les victimes et leurs familles, le temps passe mais les plaies sont toujours aussi ouvertes et béantes.

Comme prévu, pendant que le recueillement était de vigueur en Corse, des stades, sur le continent, vibraient aux exploits de leurs équipes, la plus grave catastrophe du football français en étant réduite à une minute de silence décidée à la hâte par Frédéric Thiriez, président de la Ligue de Football Professionnel farouchement contre la sacralisation de la date du 5 mai dans le football français.

Mais le collectif a exprimé une colère froide après les propos qui leur ont été tenus avant le match Marseille – Bastia de samedi par Avi Assouly, député des Bouches-du-Rhône. Celui-ci, journaliste grièvement blessé lors de la catastrophe, a affirmé aux membres du collectif que son projet de loi en faveur de la sacralisation ne faisait pas l’unanimité auprès de ses collègues députés du Parti Socialiste. Il a ainsi suggéré au collectif de modifier l’article qui fâche, à savoir celui de l’absence de matches le 5 mai, en faveur d’une minute de silence dans les stades à cette date, chose inadmissible aux yeux du collectif.

On écoute Bastien Dumas, fils de Jean-Baptiste Dumas, journaliste décédé des suites de la catastrophe sur le lien d’Alta Frequenza ci dessous 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

sur le JDC, Sur Alcudina, sur Corsica Infurmazione/Unità Naziunalesur France 3 CorseSur Corse Net Infosur Corse Matinsur Alta Frequenza, sur RCFM, Sur ACP

Vos Réactions, vos commentaires sur Ce forum ?

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]
Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !