Assemblée de #Corse : la protection des zones sensibles en question

(Maria Lanfranchi – Alta Frequenza) – Assemblée de Corse , les conseillers territoriaux et exécutifs se sont retrouvés hier matin (jeudi) pour une séance de questions orales. D’entrée Josepha Giacometti s’est adressée à Maria Giudicelli.

S’appuyant sur la mobilisation contre le projet de construction à la Testa Vintilegna (commune de Figari), l’élue Corsica Libera a demandé à la conseillère exécutive en charge du PADDUC, s’il elle était prête « à demander à l’Etat de suspendre la délivrance de toute autorisation d’urbanisme sollicitée sur les zones sensibles et protégées ». Josepha Giacometti a évoqué un véritable choix de société. Estimant que « la question du choix de développement, de l’aménagement durable […] c’est naturellement le PADDUC qui doit y répondre », elle a suggéré à Maria Giudicelli « un report de l’adoption par les communes de leurs documents d’urbanisme jusqu’au vote du futur PADDUC ». Une dernière notion que la conseillère exécutive a jugée impossible. Pour autant, Maria Giudicelli a estimé que l’Assemblée de Corse ne pouvait valider par anticipation tout nouveau projet, la seule et unique feuille de route étant le PADDUC. Un PADDUC qui n’est pas « un costume d’arlequin ». Maria Giudicelli s’est ainsi engagée à demander à l’Etat de suspendre toute autorisation sur les zones sensibles. Ecoutez-la.

Revue de Presse et suite de l’article  : 

Sur le Journal de la Corse, Sur Alcudina, sur Corsica Infurmazione/Unità Naziunale, sur France 3 Corse, Sur Corse Net Info (CNI), sur Corse Matin, sur Alta Frequenza, sur RCFM

Vos Réactions, vos commentaires sur Ce forum ?

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale] Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: