Breaking News

Coofficialité de la langue #Corse – vers un débat plus difficile que prévu?

(Alex Bertocchini – Alta Frequenza) – C’est donc à partir de 15 heures que l’Assemblée de Corse devait aborder hier le gros dossier de cette session, probablement l’un des plus importants de la mandature. Suite à l’assassinat de Jean-Luc Chiappini, intervenu à la mi-journée à Ajaccio (voir par ailleurs), le conseil exécutif de Corse et le président de l’assemblée ont décidé d’annuler la session de l’assemblée de Corse

Un débat qui s’annonçait long et difficile.   Jean-Guy Talamoni a répondu sans détours à cette question.

Pierre Ghionga sera en première ligne et ce d’autant plus qu’un clivage très fort existe dans son propre camp. Réponse du conseiller exécutif chargé de ce dossier difficile.

Marcel Francisci, Conseiller territorial de Corse et Président de la Fédération UMP de la Corse-du-Sud, avait déclaré ne pas vouloir participer pas au débat sur la coofficialité de la langue corse. Il considère que la coofficialité est en soi une mauvaise réponse pour y parvenir. Et qu’un véritable statut pour la langue corse ne nécessite pas qu’on lui donne un caractère obligatoire encore moins discriminatoire. Il ne voulait ni siéger ni donner son pouvoir.

Revue de Presse et suite de l’article  : 

Sur le Journal de la Corse, Sur Alcudina, sur Corsica Infurmazione/Unità Naziunale, sur France 3 Corse, Sur Corse Net Info (CNI), sur Corse Matin, sur Alta Frequenza, sur RCFM

Vos Réactions, vos commentaires sur Ce forum ?

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale] Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: