une nouvelle corse mondoloni jean martin

Produit CORSU E RIBELLU

X

(Alex Bertocchini – Alta Frequenza) – C’est ce jeudi que le conseiller exécutif Pierre Ghionga présentera à l’assemblée de Corse le rapport relatif à un statut pour la co-officialité et la revitalisation de la langue corse.

L’objectif sera de dégager un large consensus au sein de l’hémicycle à l’heure du vote de ce document visant à encourager et à normaliser l’usage du corse et à garantir l’emploi officiel du français et du corse à parité sur le territoire insulaire.

Un travail en plusieurs étapes qui sera effectué, si le vote s’avère positif et qu’une réforme de la Constitution est engagée par la suite, en premier lieu dans l’ensemble du service public, organismes, entreprises et médias institutionnels ainsi qu’au niveau de l’éducation, avec la généralisation à terme de l’enseignement bilingue.

Le groupe de droite Une Nouvelle Corse, convaincu du rejet de celui-ci par Paris, a proposé, nous en avons déjà parlé, un « plan B », visant à intégrer davantage la langue corse dans le secteur privé. Une donnée plus que nécessaire à prendre en compte et inévitable, comme nous le dit Jean-Martin Mondoloni.

Ecoutez-le sur alta frequenza

Revue de Presse et suite de l’article  : 

Sur le Journal de la Corse, Sur Alcudina, sur Corsica Infurmazione/Unità Naziunale, sur France 3 Corse, Sur Corse Net Info (CNI)sur Corse Matinsur Alta Frequenza, sur RCFM

Vos Réactions, vos commentaires sur Ce forum ?

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]
Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !