#corse – La co-officialité de la langue corse seule alternative aux yeux de Femu a Corsica

(Julien Pernici – Alta Frequenza) – Mardi, en préambule du débat et du vote concernant la co-officialité de la langue corse qui commenceront jeudi, Femu a Corsica a réaffirmé sa position de départ, à savoir que sans co-officialité, point de salut pour le corse.

Se félicitant d’en être déjà arrivé à un débat et à un vote sur le sujet, trente ans après la première motion déposée par Michel Castellani à ce sujet, le parti a souhaité re-situer les enjeux de l’examen de ce texte concocté par le conseiller exécutif Pierre Ghionga. Soulignant l’adhésion de 90% des Corses au bilinguisme selon un dernier sondage, il s’agira, parmi d’autres choses de montrer que l’optionalité de la langue constitue un péril important pour la langue, et qu’à contrario, la co-officialité ne saurait être discriminatoire pour qui ne maîtrise pas le Corse ou n’est pas originaire de l’île. Et une certaine confiance règne malgré l’opposition d’une partie des élus territoriaux à cette co-officialité, avec un souhait de Femu a Corsica, à savoir que ce débat ne soit pas phagocyté par une pluie d’amendements.

On écoute Xavier Luciani, élu territorial Femu a Corsica.

Revue de Presse et suite de l’article  : 

Sur le Journal de la Corse, Sur Alcudina, sur Corsica Infurmazione/Unità Naziunale, sur France 3 Corse, Sur Corse Net Info (CNI), sur Corse Matin, sur Alta Frequenza, sur RCFM

Vos Réactions, vos commentaires sur Ce forum ?

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale] Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: