incendie voiture feu quartier corse
photo illustration TDR Corsicainfurmazione.org

Violence urbaine : Minuit vient de sonner ! #corse info

La détérioration de la sécurité publique, de la vie collective et du respect d’autrui devrait inquiéter les décideurs administratifs et politiques. Or, apparemment, ils restent zen.

Les récents épisodes de délinquance survenus à Bastia, mais aussi des faits plus banals et moins pris en compte par les médias, confirment que la Corse risque d’entrer dans la spirale de la violence urbaine. S’ajoutant aux attaques à main armée contre des commerçants ou des particuliers, les cambriolages, les vols, et les larcins ainsi que les trafics de toute sorte se multiplient. Les vitrines brisées, les véhicules détériorés ou incendiés, les tags, les attroupements aussi bruyants qu’alcoolisés, les dégradations de mobilier urbain, les « petits » rackets, les injures à l’encontre des personnes âgées et les insanités visant des femmes, deviennent monnaie courante.

Cette détérioration de la sécurité publique, de la vie collective et du respect d’autrui devrait inquiéter les décideurs administratifs et politiques. Or, apparemment, ils restent zen. Alors que la population est excédée ou préoccupée par des paroles et des actes qu’elle considère comme autant d’agressions, les autorités administratives et politiques continuent de relativiser. On nous serine que l’on aide et mobilise le milieu associatif. On nous rebat les oreilles de l’action menées par les éducateurs. On nous la baille belle avec le nom ou le sigle de structures censées insérer, intégrer, rendre citoyen(ne), développer l’esprit civique, solidariser, éduquer…

Des recettes devenues inopérantes

La réalité est que tout cela n’est plus en mesure de répondre au développement de l’irrespect et de l’insécurité. Pas plus d’ailleurs que ne le font les critiques de certains qui s’invitent à la table de la vingt-cinquième heure. Conçues pour canaliser la misère sociale ordinaire, les « incivilités » et la proportion de délinquance qui est le lot de toute société, les recettes soft ne suffisent plus à traiter ou même endiguer la vague montante de la violence urbaine.

Revue de Presse et suite de l’article  : 

sur Corse-économie, Sur Alta Frequenza, Sur le Journal de la Corse, Sur Alcudina, sur Corsica Infurmazione/Unità Naziunale, sur France 3 Corse, Sur Corse Net Info, sur Corse Matin, sur RCFM

Vos Réactions, vos commentaires sur Ce forum ?

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale] Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: