Produit CORSU E RIBELLU

X

Le mouvement récemment créé « A Ti’a Mai No To Oe Reo », qui regroupe l’académie tahitienne, l’académie marquisienne et l’académie paumotu, appelle à une grande mobilisation, samedi après-midi, à Papeete, pour interpeller les autorités sur l’importance des langues polynésiennes.

Le Fare Vana’a (académie tahitienne), le Tuhuna eo enata (académie marquisienne) et le Karuru Vanaga (académie paumotu) unissent leurs forces pour mener ce combat.

Le mouvement appelle ainsi à la mobilisation « les associations culturelles, les associations diverses, la fédération des groupes de danses, les enseignants du primaire, secondaire et de l’enseignement supérieur, les étudiants de l’université de Polynésie française, les confessions religieuses, la société civile, les îles et archipels ».

.

This content is restricted to site members.

Contenu réservé aux membres

Produit CORSU E RIBELLU