une nouvelle corse mondoloni jean martin

Produit CORSU E RIBELLU

X

Jean-Martin Mondoloni en convient, la problématique de la coofficialité de la langue corse est « générationnelle ». C’est la raison pour laquelle, Marie-Antoinette Santoni-Brunelli qui représente Une nouvelle Corse à l’assemblée de Corse se positionnera en faveur de la coofficialité. Même si ce sera de manière critique. 

.

This content is restricted to site members.

Contenu réservé aux membres

Produit CORSU E RIBELLU