#corse – Cantonales et municipales on sort la règle et les ciseaux

Le projet de loi sur les scrutins locaux définitivement adopté par l’Assemblée mercredi, ne consiste pas en un simple ajustement cosmétique du mode d’élection des conseillers généraux, et dans une moindre mesure des conseillers municipaux et communautaires.

Pour le premier de ces scrutins, il modifie en profondeur la carte électorale des départements. Et comme toujours, derrière le canton redessiné se cache le canton redécoupé. La tâche étant confiée in fine aux ciseaux du ministère de l’Intérieur, on prêtera au dessin des arrière-pensées politiques.

Au mois de mars 2015, les électeurs des deux départements de Corse éliront ainsi leurs conseils départementaux – l’appellation change -, en désignant pour chaque canton redéfini un binôme homme-femme, le ticket paritaire ayant été retenu par le législateur. Paritaire mais pas forcément issu du même parti politique, ce qui ne facilitera pas toujours la lisibilité pour l’électeur.

Le projet défendu par Manuel Valls divise ainsi le nombre de cantons existants par deux, sans rien changer ou si peu au nombre des conseillers généraux élus. Au préalable, le périmètre des cantons aura donc été redéfini, selon une règle qui tient d’abord de l’arithmétique : la population du département divisée par la moitié des cantons existant, le résultat donnant, dans une fourchette de + ou – 20 %, la population à prendre en compte du futur territoire.

Revue de Presse et suite de l’article  : 

Sur le JDC, Sur Alcudina, sur Corsica Infurmazione/Unità Naziunale, sur France 3 Corse, Sur Corse Net Info, sur Corse Matin, sur Alta Frequenza, sur RCFM

Vos Réactions, vos commentaires sur Ce forum ?

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale] Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: