#corse – Corsica Libera demande le gel des décisions d’urbanisme sur des zones sensibles et protégées

Les patriotes de Corsica Libera lancent un appel à manifester ce dimanche 21 avril à la Testa Ventilegne à Figari. Lors d’une conférence de presse ce mardi à Bastia, Jean Guy Talamoni et d’autres militants entendent ainsi dire « Basta » à la spéculation immobilière et font de la Testa Ventilegne, un dossier emblématique. Corsica Libera demande un gel des projets et un moratoire, avant l’adoption du Padduc 2. 

Voici le texte de la conférence de presse (la revue de presse en fin d’article)

Dans les années 90, la Testa Vintilegna, sur la commune de Figari, c’est plus de 1 200 hectares de cotes vierges où des spéculateurs de tous bords prévoient des projets touristiques et urbanistiques démesurés au détriment de l’environnement mais aussi des intérêts de la Corse et du peuple corse.

Ce genre de projets foisonne dans l’extrême sud de la Corse avec par exemple 100 000 lits de prévus sur la plage de Balistra…

Tous ces projets de bétonisation du littoral corse seront abandonnés grâce à la très forte mobilisation du mouvement national.

Cependant, certains n’ont pas encore définitivement abandonné leurs projets spéculatifs de bétonisation du littoral. Ainsi, l’ancien PADDUC prévoyait-il le développement « d’une économie résidentielle » avec à la clé la relance d’un certains nombres de projets purement touristiques et spéculatifs sur le littoral au détriment du peuple corse.

Cet ancien PADDUC n’a pas été soumis au vote et retiré au dernier moment de la délibération prévue à la Collectivité Territoriale de Corse notamment grâce à la mobilisation très forte une fois de plus du mouvement national et particulièrement de Corsica Libera (affaire Clavier par exemple). 

Sur le site de la Testa Vintilegna, on note la réapparition d’un projet de hameau nouveau sur les terrains appartenant à la Mairie. Ce projet de hameau nouveau, de 8,8 hectares à urbaniser, sur le site de la Testa Vintilegna est porté par la commune de Figari et se trouve au cœur du site naturel !

Les terrains autour des terrains communaux appartiennent au Conservatoire du Littoral et sont donc inconstructibles et protégés (ZNIEFF1 et Natura 2000).

Les terrains communaux sont en zone ZNIEFF1 et Natura 2000 également sauf sur la zone du projet de hameau nouveau qui est composé de terres agricoles à très fortes potentialités.

Le projet de hameau nouveau est présenté par la municipalité de Figari comme un projet avec une vocation agricole (plantations d’immortelles). Cependant, à la lecture du projet dans sa globalité (2 hôtels, logements pour saisonniers…), on se rend compte qu’il a plutôt une vocation touristique et urbanistique (sur des terres agricoles à très fortes potentialités !).

La DREAL (Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement), service de l’Etat, a fait analyser la pertinence du classement en zone protégée des terrains du conservatoire du littoral par la société biotope, mais n’a pas fait analyser les terrains appartenant à la Mairie expliquant ne pas avoir les financements nécessaires pour faire l’étude sur les terrains communaux.

Ce qui est pour le moins étrange, étant donné que les terrains du conservatoire du littoral sont protégés juridiquement et qu’il n’y a aucun projet urbanistique de prévu dessus, alors qu’il y a un projet d’urbanisation sur les terrains de la Mairie portant sur 8,8 hectares de terres agricoles.

D’ailleurs, si l’Etat français a émis un avis favorable au projet, la Chambre d’Agriculture 2A a émis un avis défavorable !

Aujourd’hui, alors que les orientations générales du futur PADDUC en cours d’élaboration à la Collectivité Territoriale de Corse ont été votées à l’unanimité, un certain nombre de projets prévus dans l’ancien PADDUC refont surface.

Il semble évident, que certains tentent aujourd’hui de bétonner le littoral en passant rapidement et en force leurs projets spéculatifs, avant que le futur PADDUC ne soit adopté à l’Assemblée de Corse.

C’est pourquoi Corsica Libera demande le gel des décisions d’urbanisme sur des zones sensibles et protégées en attendant l’adoption du futur PADDUC et déposera une question orale et une motion à la prochaine session de la Collectivité Territoriale de Corse qui ira en ce sens.

Rappelons que le futur PADDUC sera un document d’aménagement du territoire opposable aux tiers, c’est-à-dire que toute procédure ou déclaration d’urbanisme devra être conforme au plan d’aménagement prévu par le PADDUC.

Corsica Libera appelle donc l’ensemble des corses et des forces de progrès de ce pays à se mobiliser à ses côtés et aux cotés de l’ensemble des organisations du Collectif Loi Littoral le dimanche 21 avril 2013 à partir de 10h sur le site de la Testa Vintilegna (commune de Figari) pour défendre les intérêts de la Corse !

Le lieu de rendez-vous est fixé à 10h00 à Scupettu (croisement de Bunifaziu – Prupià – Purtivechju).

Corsica Libera annonce d’ores et déjà qu’un rassemblement sera organisé en mai en Balagne pour s’opposer au projet de construction de deux golfs (à Felicetu et à Calinzana) tant que les débats actuels à la CTC n’auront pas abouti et que le futur PADDUC ne sera pas adopté !

CORSICA LIBERA

Revue de Presse : 

 Sur Alcudina, sur Corsica Infurmazione/Unità Naziunale, sur France 3 Corse, Sur Corse Net Info, sur Corse Matinsur Alta Frequenza, sur RCFM

Vos Réactions, vos commentaires sur Ce forum ?

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale] Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: