Produit CORSU E RIBELLU

X

Le collectif pour la loi littoral appelle à la mobilisation contre la suppression des protections de certains sites remarquables. Lors d’une conférence de presse à Corte ce lundi 15 avril, le collectif demande à l’Etat de geler toute évolution avant l’adoption du  plan d’aménagement de la Corse. Le Collectif pour la Loi Littoral s’inquiète des risques de suppression de zones naturelles d’interêt écologique sur certains sites.

Rassemblement à la Testa Ventilegna​ le 21 Avril

Arone à PIana, le pénitencier de Coti Chiavari ou encore la Testa Ventilegna: le regroupement d’associations parle d’une désanctuarisation pour favoriser des projets immobiliers. Le Collectif demande à l’Etat de geler toute évolution avant l’adoption du Plan d’Aménagement Durable de la Corse (PADDUC). Un rassemblement doit être organisé sur le site de la Testa Ventilegna le dimanche 21 avril. Reportage de Marie-France Giuliani et Tarik Khaldi

L’Appel : Tentative de supprimer les protections liées aux Znieff et Natura 2000 pour rendre possible de nouveaux projets immobiliers. Le collectif pour la loi Littoral demande le gel de ces projets tant que le Plan d’aménagement et développement durable de la Corse (Padduc) n’est pas approuvé. Le collectif appelle à une manifestation sur A Testa Ventilegne le dimanche 21 avril.  En 2009, le Collectif pour la loi Littoral en Corse empêchait l’adoption du Padduc, il prouvait que chaque suppression d’espace remarquable correspondait à un projet de construction immobilière. Aujourd’hui, pour construire sur des espaces inconstructibles, les porteurs de projets immobiliers ont adopté une nouvelle stratégie : supprimer les protections Znieff afin que la justification des Espaces remarquables ne puisse plus s’appliquer. C’est pourquoi la carte des espaces remarquables de la loi Littoral, actuellement en préparation dans le cadre du Padduc constitue un enjeu majeur. Les Znieff et les zones Natura 2000 qui seraient supprimées ne seraient plus des espaces remarquables inconstructibles. Le dossier de presse en pièce jointe, apporte la démonstration de cette stratégie au travers de trois cas : Arone (Piana), A Testa (Figari), Coti Chjavari. D’autres exemples sont hélas avérés. Ces suppressions, tout à fait anormales, ont été validées par l’État pour certaines. Le Collectif pour la loi Littoral demande le gel de tous ces projets tant que le nouveau Padduc n’est pas approuvé. Il demande l’inconstructibilité de toutes les Znieff de type 1 et le maintien de la cartographie actuelle des espaces remarquables. Afin de dire non au projet immobilier de Figari, afin de dénoncer les demandes communales de suppressions des protections de sites remarquables, l’ensemble des organisations du Collectif pour la loi Littoral appelle tous les militants à se rassembler sur le site de A Testa Ventilegne le dimanche 21 avril à partir de 10 heures.(Le collectif Loi Littoral)

Revue de Presse

Sur France 3 Corse

Sur Corse Net Info

Sur Corse Matin

Sur Alta Frequenza

Sur Corsica Infurmazione

Vos Réactions, vos commentaires sur Ce forum ?

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]
Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !