Produit CORSU E RIBELLU

X

« Après le terrible constat établi par mes collègues, il serait superflu d’en rajouter : les faits, ou plutôt les chiffres sont là et ils sont éloquents. Jeudi prochain, donc, nous, comme de nombreux ajacciens, subirons l’examen du dernier budget de la mandature et nous ferons en sorte dans les prochains mois qu’il reste le dernier budget de cette majorité en charge de la gestion municipale depuis.

Majorité, force est de constater, bien érodée par les tempêtes qu’elle a essuyé sans parler de son horizon très sombre qui ne laisse entrevoir aucune accalmie, bien au contraire.

Cette majorité vit ses derniers mois, abimée par deux longs, trop longs mandats.

Elle voulait incarner le renouveau et l’espérance, elle est aujourd’hui l’image de la désillusion, du manque d’ambition, de la réaction tardive et inappropriée.

Cette majorité, se revendiquant de gauche, prétendait faire de l’action sociale son cheval de bataille, elle n’a réussi qu’à ériger l’emploi précaire en panacée, assorti de salaires n’autorisant aucune autonomie, maintenant ainsi bon nombre de nos jeunes gens dans une pénible dépendance vis-à-vis de leurs familles, si elles en ont les moyens, ou, plus grave, dépendance du pouvoir politique et de son bon vouloir.

Nous, opposition municipale, comme de nombreux ajacciens ne souhaitons pas cela pour nos enfants.

Cette majorité se revendiquant de gauche, prétendait apporter la lumière dans notre cité qui, selon elle, vivait jusque là dans les ténèbres. Cette majorité est restée passive, spectatrice du déclin d’Ajaccio, incapable de promouvoir, incapable de proposer, incapable de s’imposer si nécessaire.

Nous, opposition municipale, comme de nombreux ajacciens, nous en demandons plus, nous en avons le droit et le devoir.

Cette majorité se revendiquant de gauche, prétendait préparer l’avenir : elle a toujours un coup de retard. Aux échecs, elle n’aurait jamais eu les blancs. Elle n’a jamais l’initiative, elle essaie de rattraper, elle se contente de réagir.

Cette majorité se revendique de gauche, mais de quelle gauche au fait ?

La gauche corse sociale démocrate du Maire sortant ?,

La gauche, très à gauche de son premier adjoint ?

Ou d’une autre gauche, celle d’une autre adjointe et/ou d’un autre adjoint ?

Il n’est plus facile d’y voir clair dans cette majorité protéiforme, en sursis, qui va perdre ses dernières forces dans les mois à venir, face à nous, qui désirons ardemment, comme de nombreux ajacciens, voir notre ville se redresser.

Cette grande majorité d’ajacciens, si elle en exprime la volonté, désignera l’année prochaine une nouvelle administration à la tête de notre cité. Cette équipe sera bien consciente de la nécessite de gérer, d’anticiper, de développer, libérée des idéologies d’un autre siècle, affranchie des dogmes, au dessus des conflits de personnes.

Cette nouvelle équipe saura redéfinir de nouvelles orientations, appliquer une nouvelle politique dans le but ultime d’offrir à nos enfants la possibilité de travailler, de se loger et de fonder une famille à Ajaccio. »

J.J.Ferrara. « UNION POUR AJACCIO » 

La presse en parle / Suite et source de l’article

Vos Réactions, vos commentaires sur Ce forum ?

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]
Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !