Produit CORSU E RIBELLU

X

(Alex Bertocchini – Alta Frequenza) – On ne sait pas si les oreilles de Simon Renucci ont sifflé hier en début d’après-midi (lundi), mais le groupe d’opposition municipale « Union pour Ajaccio » a tiré à boulets rouges sur sa gestion au cours d’une conférence de presse.

Le groupe libéral, à quelques jours de la présentation du budget, le dernier de la mandature actuelle, a dressé un état des lieux plus qu’alarmant de la situation financière de la Ville d’Ajaccio. Les quatre opposants n’y vont pas avec le dos de la cuillère lorsqu’ils qualifient d’insincère une stratégie budgétaire qui a conduit à une augmentation des impôts locaux de 140% en 10 ans. Ils évoquent aussi les emprunts DEXIA et les 28 millions d’euros contractés par Ajaccio contre seulement 3,8 pour Bastia, des chiffres, disent-ils, qui sont à méditer.  Ecoutez Jean-Jacques Ferrara, pour le groupe Union pour Ajaccio.

La presse en parle / Suite et source de l’article

Vos Réactions, vos commentaires sur Ce forum ?

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]
Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !