Produit CORSU E RIBELLU

X

Jean-Christophe Angelini, a été condamné à un an d’emprisonnement avec sursis dans l’affaire de la Société Méditerranéenne de Sécurité (SMS), un dossier d’attribution présumée frauduleuse de marchés publics. Le procureur de la république avait demandé deux ans avec sursis lors de son réquisitoire. L’élu Territorial était soupçonné d’avoir aidé Antoine Nivaggioni à se procurer un faux passeport. Présent au tribunal, Jean-Christophe Angelini a déclaré, après l’annonce du verdict : » je n’ai pas encore pris de décision, mais je me réserve le droit de faire appel de ce jugement ».

Un total de 17 personnes ont été condamnées et trois relaxées par le tribunal correctionnel de Marseille. Les prévenus avaient comparu du 7 au 24 mars dans ce dossier, en l’absence du principal suspect, Antoine Nivaggioni, fondateur de la SMS, assassiné en octobre.

Suite et source de l’article de José Tafani sur : http://www.alcudina.fr/SMS-Jean-Christophe-Angelini-condamne-a-un-an-d-emprisonnement-avec-sursis_a183.html

 

Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :