Produit CORSU E RIBELLU

X

(Unità Naziunale – Publié le 5 avril 2018 à 19h03) C’est la nouvelle qui agite les réseaux sociaux catalans, mais pas que.

La justice allemande laisse Puigdemont libre sous contrôle judiciaire et rejette le crime de « rébellion », il ne sera donc pas extradé pour cette accusation.

L’audience territoriale du Schleswig-Holstein – l’Etat fédéral du nord de l’Allemagne – a rejeté jeudi l’infraction de rébellion dans la demande d’extradition vers l’Espagne du président de la Generalitat, Carles Puigdemont, et le laisse libre.  Il était jusque-là détenu en Allemagne, et ce depuis le 25 mars.

Pour les catalans il s’agit d’une première victoire qui en appelle d’autres.

La demande d’investir Jordi Sànchez président de la Generalitat de Catalogne avaient été formulée par Carles Puigdemont depuis la prison de Neumünster en Allemagne.