Produit CORSU E RIBELLU

X

On peut aimer ou pas, mais c’est un principe intangible du système politique dit de « démocratie parlementaire » : au second tour d’une élection, on essaie de gagner en regroupant les familles politiques autour d’un accord programmatique.

A l’arrivée on peut assister à la constitution d’étranges attelages, à l’instar de l’Exécutif de la CTC, qui ressemble plus au mariage de la carpe et du lapin qu’à une sorte de programme commun ! Les Nationaux unis représentent une force considérable à Ajaccio, leur poids est déterminant. L’enjeu des prochaines élections municipales d’Aiacciu dépasse le cadre de la gestion de la cité.

Il s’agit de déterminer la politique municipale pour les 20 prochaines années, pour le territoire urbain le plus important de Corse et dont le rôle ne se limite en aucun cas aux 6 cantons de la ville. Le futur aménagement d’Aiacciu, aussi bien en termes d’urbanisme que de politique, pourrait marquer durablement, non seulement la vie des ajacciens, mais peser de manière déterminante dans le débat sur l’avenir de la Corse.

Ce serait un véritable contre-sens politique, de la part des organisations dites nationalistes, que d’annoncer sans contrepartie pour le Peuple Corse, une alliance inconditionnelle avec la pseudo gauche . L’actuel maire d’Aiacciu a jusqu’ici soigneusement veillé à se tenir en dehors de tout débat politique sérieux et s’est abstenu du moindre engagement. Les « patriotes corses » n’ont pas à choisir entre les nostalgiques du Kominform , les héritiers de Blum ou les rejetons de De Gaulle. Ils se contenteront de rester eux-mêmes, de laisser les querelles d’eunuques au sérail parisien et de cultiver leur propre jardin !

Ghjacumu Petru

Vos Réactions, vos commentaires sur Ce forum ?

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]
Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !