Produit CORSU E RIBELLU

X

(Maria Lanfranchi – Alta Frequenza) – Verdict hier (lundi) dans le procès de la SMS à Marseille. Vingt personnes avaient comparu en mars dernier, dans cet épais dossier, des marchés présumés truqués en faveur de la société Méditerranéenne de Sécurité. Jean-Claude Nativi, a écopé de la peine la plus lourde, quatre ans de prison dont deux avec sursis.

La justice l’a reconnu coupable d’ « escroquerie en bande organisée, abus des biens d’une SARL à des fins personnelles et recel ». Il a de plus été condamné à payer une amende de 15.000 euros. Jean-Christophe Angelini, a pour sa part, écopé d’un an de prison avec sursis, tout comme l’homme d’affaires Jean-Luc Schnoebelen, eu égard au passeport destiné, selon l’accusation, à Antoine Nivaggioni.

Raymond Ceccaldi, ancien président de la Chambre de Commerce de Corse-du-Sud, a été condamné à trois ans d’emprisonnement, dont deux avec sursis et une inéligibilité de cinq ans. Le président de la commission d’appel d’offres de la Chambre de Commerce du Var, Gérard Cerruti, a lui aussi été condamné à un an d’emprisonnement ainsi que trois ans d’inéligibilité.

Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :