#corse – Xavier Bonhomme: « Il y a en Corse un rapport particulier à la violence »

Le procureur de la République du tribunal de grande instance d’Ajaccio était, dimanche soir, l’invité de Cuntrastu. Il a fait le point sur l’action de l’Etat et de la justice, et a évoqué l’activité criminelle dans l’île.

Sept homicides et trois tentatives en 90 jours. Depuis le début de l’année, cette violence à laquelle on a du mal à s’accoutumer continue son cheminement macabre. Le rythme semble même plus effréné que l’an dernier.

Face à cette situation, l’État, seul garant de la sécurité publique, apporte une réponse, jugée insuffisante par les citoyens, incohérente par les observateurs. Manque de moyens, désorganisation, absence de volonté politique, difficultés spécifiques à la Corse… Les critiques sont nombreuses et parfois injustes pour ceux qui agissent sur place. L’institution judiciaire est-elle au cœur de la problématique ? Souvent silencieuse par nécessité, elle se sépare rarement de son mutisme. Sa parole a donc du poids lorsqu’elle se libère.

Dimanche soir, le procureur de la République d’Ajaccio s’est plié au jeu de l’émission politique de France 3 Corse ViaStella, réalisée en partenariat avec Corse-Matinet RCFM.

La Presse en parle – Suite et source de l’article

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]

Vos Réactions, vos commentaires sur Ce forum ?

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis ! »

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: