Produit CORSU E RIBELLU

X
En moyenne, dans le monde, une langue meurt toutes les deux semaines. Tel était le triste constat révélé lors d’un séminaire sur les langues en danger organisé au Parlement européen.
En effet, dans le cadre de la rédaction de son rapport sur « les langues en danger et sur la diversité linguistique dans l’Union Européenne » pour la commission Culture, François Alfonsi  a organisé un séminaire réunissant une quinzaine de représentants de territoires concernés par cette problématique.  C’est la première fois depuis longtemps que le Parlement Européen réalise une étude détaillée sur la question. Il n’y a pas eu de rapport au niveau international sur les langues en danger depuis les années 1990.

François Alfonsi plaide pour que l’Europe veille à la sauvegarde de ses langues et de sa diversité culturelle, patrimoine commun des européens.  Lors de ce séminaire, Mr Moseley est intervenu pour présenter l’atlas des langues en danger, publié en 2009 par l’UNESCO. Est aussi intervenu Meirion Prys Jones, du NPLD (Network to Promote Linguistic Diversity), qui a mis en lumière l’importance de la coopération entre les différentes minorités linguistiques en Europe.

En cherchant les bonnes pratiques au sein de l’Union Européenne en matière de diversité linguistique, le cas des suédophones de Finlande a été évoqué. Le gouvernement finlandais a publié une stratégie pour ses langues officielles en décembre 2012, proposant des mesures concrètes  pour aider à appliquer la législation en matière de langues.

Après cette journée de travail, François Alfonsi a déclaré:

« L’Europe fait face à un vrai challenge en matière de diversité linguistique et culturelle »  « Sans une action concrète au niveau européen, national et local, la diversité linguistique ne cessera d’être en péril. Cela nous laissera culturellement, socialement et économiquement appauvri »   « Le défi est maintenant de faire l’état des lieux de la situation, d’identifier quel type de soutien est nécessaire et où nous devons intervenir »  « Il existe des exemples positifs sur lesquels nous devons nous appuyer pour assurer la diversité linguistique et culturelle de l’Europe. »Ce rapport sera examiné par la Commission Culture plus tard dans l’année et un vote en plénière est prévu avant septembre.

Blog François Alfonsi

Suite et source de l’article

Vos Réactions, vos commentaires sur Ce forum ?

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]
Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis ! »