Produit CORSU E RIBELLU

X

Une personne pourrait être transférée à Marseille pour être présentée à un juge dans le cadre de  l’enquête sur l’assassinat, en octobre 2012, de l’avocat   Antoine Sollacaro. Deux nouvelles interpellations ont eu lieu ce vendredi matin dans la région ajaccienne.

Deux des six hommes en garde à vue depuis mercredi matin à Ajaccio, Marseille et Paris dans l’enquête sur l’assassinat, en 2012, de l’avocat ajaccien Antoine Sollacaro ont été remis en liberté jeudi à Ajaccio.

Six hommes avaient été interpellés mercredi matin –quatre à Ajaccio et dans les environs, un près de Marseille et un à Paris– par des policiers de la Direction régionale de la police judiciaire (DRPJ), de l’Office central de lutte contre le crime organisé (OCLCO) et de la Brigade de recherche et d’intervention (BRI).

Les deux remis en liberté sont un père et son fils interpellés à Ajaccio. Le dirigeant d’une concession automobile et moto et un autre garagiste avaient aussi été interpellés dans la cité impériale et étaient toujours en garde à vue jeudi soir.

Suite et source de l’article

Vos Réactions, vos commentaires sur Ce forum ?

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]
Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis ! »