Produit CORSU E RIBELLU

X

Pour donner la meilleure orientation possible à cette nouvelle programmation, la CTC et l’état misent sur la concertation.Un séminaire de deux jours aura lieu à Corte avec toutes les parties prenantes Concrètement, l’Europe est sur le terrain.

C’est ce qu’a voulu prouver, cette semaine, le neuvième comité de suivi des fonds européens qui termine la période de programmation 2007-2013. Trois commissaires européens sont en Corse depuis lundi pour montrer la résonance de ces financements sur le territoire et s’assurer de la mise en œuvre efficace des projets. De l’opération de télésanté, au centre d’hébergement d’urgence, en passant par la biscuiterie d’Afa, à l’institut d’études scientifiques de Cargèse, l’exploitation agricole Angeletti, sans oublier la déchetterie de Piana, des visites in situ ont permis de vérifier que l’enveloppe européenne était utilisée à bon escient. Dans cette dernière ligne droite du programme, l’heure n’est plus aux grandes orientations, ni aux problèmes de gestion des fonds, mais aux détails, aux ajustements, à l’articulation. Presque au bilan, puisque c’est à la fin de l’année que les compteurs seront remis à zéro. « Globalement, les taux de programmation et de paiement sont satisfaisants, 83 % de programmation pour le Feder, plus de 100 % pour le fonds social européen, 80 % pour le PDRC et les ordres de paiement sont de l’ordre de moitié », a déclaré Paul Giacobbi, hier.

Suite et source de l’article

Vos Réactions, vos commentaires sur Ce forum ?

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]
Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !