Produit CORSU E RIBELLU

X

Six personnes sont en garde à vue  à Ajaccio et Marseille après avoir été interpellées dans l’enquête sur l’assassinat, en octobre 2012, de l’un des avocats corses les plus connus, Antoine Sollacaro, défenseur notamment d’Yvan Colonna.
 Lancé en début de matinée le 27 mars, le coup de filet a visé quatre personnes à Ajaccio et dans les environs et deux autres sur le continent, une près de Marseille et une à Paris. Parmi les quatre interpellés à Ajaccio et entendues au commissariat de police de la cité impériale figure notamment un employé d’une concession de motos de la ville.Un policier appartenant aux CRS a été interpellé chez lui à Luynes, un village des Bouches-du-Rhône près de Marseille.

Des perquisitions ont été réalisées aux domiciles des personnes interpellées et soupçonnées d’avoir participé à la logistique de l’assassinat de Me Sollacaro
et les interpellations sont les premières. La DRPJ est appuyée par des policiers de l’Office central de lutte contre le crime organisé (OCLCO) et de la Brigade de recherche et d’intervention (BRI).

Suite et source de l’article

Vos Réactions, vos commentaires sur Ce forum ?

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]
Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !