Produit CORSU E RIBELLU

X

Une centaine de personnes s’étaient réunies devant l’Inspection Académique de Corse-du-Sud ce lundi, pour protester contre la suppression d’un poste de professeur des écoles à Vico.

La carte scolaire prévoyait la fermeture de ce poste pour la rentrée 2013. « Une décision qui ne pourrait aller qu’à l’encontre des efforts et de la dynamique consentis par le CG2A, et les municipalités pour améliorer la qualité de l’apprentissage », diront les parents et les enseignants présents.

Des effectifs scolaires stables, l’ouverture prochaine du Foyer d’Accueil Médicalisé et la réouverture de la station thermale de Guagno les Bains, (120 emplois à venir), rendaient cette suppression de poste inconcevable aux yeux des habitants des 14 communes dont les enfants fréquentent l’école de Vico.

Cette « sanction »aurait pénalisé d’autant plus, les enfants des Deux-Sorru dont les trajets sont déja éprouvants, mais elle aurait aussi dégradé les conditions d’apprentissages dans des classes comprenant déja, deux niveaux scolaires. » Cette manifestion organisée la veille de la validation de cette décision par la préfecture, a eu un echo positif, puisque le poste a été reconduit pour l’année 2014. La délégation reçue à l’inspection académique s’est dite satisfaite et soulagée par cette décision.

Suite et source de l’article

Vos Réactions, vos commentaires sur Ce forum ?

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]
Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !